Ce Mercredi 22 Novembre, de 10h à 18h, l’Institut National de Recherche Biomédicale (INRB) de Kinshasa a été le cadre du début des défenses de mémoire des apprenants du Master 1 ECOM-ALGER.

Les résultats des travaux de recherche sur les thématiques ci-dessous ont été présentés par les apprenants venus de plusieurs provinces de la RDC

Orateur Province de travail Titre de la présentation orale
ANAKEKA GESA Bienvenue Kwilu Dynamique spatio-temporelle de la Co-circulation des virus de la rougeole et de la Rubéole en RDC de 2019 à 2022
KAZADI KIKUDI Jean Pierre Lomami Eco-épidémiologie de la rougeole dans la province de la Lomami de 2018 à 2022
OTOKO LONGODI Martin Sankuru Dynamique spatiale et temporelle de la rougeole dans la province de Sankuru de 2017 à 2022
DZOGANG TEMDEMNOU Camille Kinshasa Caractéristiques et déterminants du profil évolutif des points chauds de COVID-19 à Kinshasa de 2020 à 2022
KASEREKA TOSALISANA Michel Nord Kivu Profil épidémiologique des cas de COVID-19 notifiés au Nord Kivu de 2020 à 2023
NGALAMULUME MAPAPA Willy Evaluation du système de recherche des contacts de la Maladie à Virus Ebola lors de la 10ème épidémie survenue au Nord-Kivu de 2018 à 2020.
ZEMBALA SUMANZI David Equateur Dynamique spatiale et temporelle des épidémies de la Maladie a Virus Ebola dans la province de l’Equateur, de 2018 à 2022
TSHIBOLA KAMANDA Thérèse Kinshasa Distribution spatio-temporelle des infections récentes à VIH chez les patients reçus dans la zone de santé de Ndjili de mai 2021 à Août 2023.
UCIMA WONYA’ROSSI Deogratias Ituri Dynamique spatio-temporelle des hotspots de la schistosomiase de 1880 à Septembre 2023 dans la province de l’Ituri
GATA MISAMBU Benedicte Kinshasa Eco-épidémiologie de la schistosomiase dans la zone de santé de Kisantu de 2018 à Juin 2023
MWAKISENDA AKULE ATOME Jeanine Kwango Dynamique spatio-temporelle du paludisme dans la province du Kwango entre 2016 et 2022
FUTILA MWANZA Trésor Kwango Facteurs climatiques et dynamique des cas de paludisme dans la Province de Kwango de 2017 à 2020
LAMBUKU IMBIMBI Lefilso’o Évolution Spatio-temporelle de l’infection à Trypanosomiase Humaine Africaine dans la province du Kwilu, RDC 2005-2022
NZEMEMI ANKLADJENEVAN Madrise Kinshasa Eco-épidémiologie des Accidents de Trafic Routier à Kinshasa sur Boulevard Lumumba de 2010 à 2023
GAMOSHI MBATU Bavy Kwilu Eco-épidémiologie des Accidents de Trafic Routier à Kinshasa sur la route Bypass de 2017 à 2023

Plusieurs conclusions des travaux présentés par ces apprenants méritent une attention particulière pour une appropriation rapide par le Ministère de la Santé Publique, Hygiène et Prévention et l’ensemble des partenaires œuvrant pour l’amélioration de la santé des populations en RDC.

On pourrait citer parmi ces conclusions :

-La Co-circulation de la rubéole en même temps que les épidémies de rougeole mais affectant préférentiellement les enfants de plus de 5 ans. Cette trouvaille pose la question de l’intérêt de l’introduction de la vaccination contre la rubéole dans le calendrier vaccinal de la RDC. Ce travail réalisé par le Professeur Jean Jacques Muyembe et conduit par l’apprenante Anakeka Bienvenue venue de la province du Kwilu devrait faire l’objet d’une restitution avec le PEV et les différents partenaires de la vaccination come l’UNICEF et GAVI pour une réflexion approfondie qui devrait contribuer à apporter une solution à la problématique de la récurrence des épidémies de rougeole en RDC.

-Le Dr Ucima Wonya’Rossi Geogracias, qui vient lui de Bunia en Ituri a montré l’effet des déplacements de populations suite aux conflits dans cette région dans le déplacement des zones Est vers les zones Ouest de l’Ituri des foyers endémiques de schistosomiase. Ce résultat devrait être pris en compte par le programme en charge des Maladies Tropicale Négligée pour approfondir les investigations dans les zones de déplacements des populations et ainsi ajuster le ciblage des zones de distribution du Praziquyantel.

-Enfin, le Dr Madrise Nzemeni de Kinshasa a présenté ses travaux sur les risques accidentogènes sur le Boulevard Lumumba, une des routes les plus mortelles de la RDC. Elle a présenté les tronçons, les lieux, les jours et les heures les plus accidentogènes ainsi que les mécanismes de ces accidents selon qu’ils sont plus ou moins mortels. Ce travail tout comme celui du Dr Bavy Gamoshi Mbatu (venant de la province du Kwilu) qui lui a travaillé également sur les accidents mais sur l’avenue Bypass, appelle à une prise de conscience des décideurs sur ce fléau de santé publique mal pris en charge. La perspective de ces travaux sur l’accidentologie porté par le Service d’Ecologie et Contrôle des Maladies Infectieuses (SECMI) est d’installer à terme en RDC, un observatoire des accidents de trafic routier en RDC.

Le résumé des conclusions et des perspectives de toutes les recherches présentées par les apprenants fera l’objet d’un article séparé.